Les petits paradoxes de Pati d'Onirie

Scrapbooking, couture, bidouilles, maquillage, lectures, photos, dessins, des brèves, des tutos, des tests, des coups de gueule, bref, ma petite vie en images... et en mots.

20 juin 2013

Peau d'Âne.

Qui ne connait pas ce conte populaire de Charles Perrault? Pour rappel, pour les ceusses qui ne se souviendraient pas du propos de l'histoire, voici un copier-coller en direct de Wikipedia : 

 

Mourante, une reine se fait promettre par le roi de ne prendre pour nouvelle épouse qu'une femme plus belle qu'elle. Mais la seule personne capable de rivaliser avec sa beauté n'est autre que sa propre fille, et le roi la demande en mariage. Pour échapper à cette union incestueuse et sur les conseils de sa marraine, la princesse demande à son père, pour sa dot, des robes irréalisables, mais il parvient toujours à les lui offrir. Elle lui demande alors de sacrifier son âne qui produit des écus d'or et le roi s'exécute. La princesse s'enfuit alors du château, revêtue de la peau de l'âne. Elle emporte avec elle sa toilette et ses plus belles robes. Le prince d’un autre royaume, où s'est installée Peau d'âne comme servante, la voit sans la reconnaître alors qu'elle était en tenue de princesse. Il demande alors que Peau d'âne lui fasse un gâteau. En faisant la galette, elle laisse tomber sa bague dans la pâte. Le prince demande immédiatement que toutes les femmes et demoiselles du pays viennent essayer la bague. Aucune ne peut passer la bague. Enfin on fait venir Peau d'âne. Son doigt entre dans la bague et le prince peut alors l'épouser. Quant au roi, il se marie avec sa marraine la fée.

(petite coquine, t'as bien sûr pas du tout fait exeuprès de lâcher ta bagouze dans la pâte, hein) 


C'est ce conte que j'ai choisi d'illustrer pour le concours de photos de dolls organisé pour le Meeting LittleDolls de la Japan Addict Strasbourg qui a eu lieu le week-end dernier (cliquez sur le lien pour voir les images gagnantes). Je n'ai pas gagné (d'ailleurs je n'ai jamais su si ma photo avait bien été reçue par les organisateurs, m'enfin c'est passé donc bon), mais je kiffe mon petit cheminement qui a amené à produire ma photo.

 

Il fallait... un âne. De la bonne taille, et facilement dépiautable (finalement c'est bien barbare comme il faut, Peau d'Âne!!). Après avoir chiné en vain (on pouvait faire des tas de peau d'Elephant, peau d'Ours, peau de Lapin, mais zéro âne! je n'en vois apparaître sur les stands que depuis que j'ai trouvé le mien, haha. Théorie de la conspiration?) :D C'est mon homme qui l'a finalement trouvé lors d'une brocante, pour la modique somme de 2 euros. Attention, car cet âne n'est pas n'importe qui : j'ai sacrifié Bourriquet, LE pote de Winnie (je n'ai jamais supporté cette bande de zouaves, perso, donc pas de larmes lors du sacrifice). Et quel Bourriquet! voyez plutôt :

 

 

Voici donc Bourriquet, âne magique posté dans la cour du chateau, qui "produit" (que joli mot pour parler scatophile sans se faire remarquer!) de l'or :

 

ptepte

 

Lâchement trucidé par cette peau de vache de Peau d'Âne pour se planquer dans sa pelure (bwerk).

 

Et voici la photo finale :

pte-05

 

Aaah non pardon, ça c'est mon décor : du papier sur la table pour agrandir la surface du plan de travail, un mur de brique à la gouache, une cheminée en kapla recouverts de scotch de masquage et peint à la gouache, du bois qui brûle en paille et un feu en ampoule à pile, des re-ments, une robe cousue avec une main dans le dos et du mal à faire tenir Othilie en position.

 

Voici donc la photo finale : 

pte-01

 

Je l'aime beaucoup, j'avoue, allez, je m'auto-congratule pour ma petite mise en scène (ça fait du bien à l'égo). Et voila quelques restes de cette séance photo : 

 

pte-04

"Mettons un peu d'huile pour que ça glisse mieux pour que la pâte soit plus souple!"

 

pte-02

"Oups mais que je suis maladroite de laisser tomber ma bague dans ma pâte sans m'en rendre compte à cause de cette petite goutte d'huile!"

 

pte-03

"Oh mais on m'appelle je n'ai plus le temps du tout de sortir ma bague de là, il faut la cuire avec le gâteau, pourvu que le prince ait un bon dentiste!"

 

 

Et là, je dis : 

FIN

 

 

 

et à très vite :D

 


Commentaires

    enfant j'adorais ce conte. en tout cas bravo j'adore ce que tu fais. c'est magnifique. et zut pour bourriquet ça valait le coup. mdr

    Posté par ordim'scrap, 20 juin 2013 à 15:52
  • J'adooooore ta mise en scène!!!
    Tu sais que tu me donnes carrément envie d'en faire aussi... juste pour le fun!
    Oh là là c'est pas bon que je traîne chez toi, moi j'te'l'dis!!!!

    Bizzz

    Posté par Manou, 20 juin 2013 à 16:12
  • Ah bravo, quel coquin Bourriquet, il est bien mieux comme ça, en manteau ^^
    Pas fan de Disney non plus.....

    Posté par Mon Amie Koumori, 20 juin 2013 à 16:22
  • MDRRRRR!!
    Tes photos sont superbes!! Bon choix du thème et très bien mis en scène!!
    Bravooo!
    Magalie

    Posté par Magalie, 20 juin 2013 à 16:58
  • Super

    Merci pour ce conte.
    Cela me rajeuni et comme toujours, tu y mets de la poésie et la mise en scène est superbe.
    Merci, merci, merci.

    Posté par Nadège, 20 juin 2013 à 19:11
  • MDR, superbe scénette...beau boulot!,A+

    Posté par Pitchoune, 20 juin 2013 à 19:14
  • Génial ! BRAVO pour cette mise en scène, les détails et tout et tout !
    Bizzz

    Posté par Marilou, 20 juin 2013 à 23:49
  • C'est vraiment super joli ce que tu fais et quelle poésie !! lol

    Posté par Sandrine VACHON, 22 juin 2013 à 08:33

Poster un commentaire